IMGP0287

Dessin de LioX (2011) collé sur un poteau de la rue de Rivoli à Paris. Photographie : Patricia Tutoy, le 18 janvier 2011.

 

 

(On peut supposer que les trois points de suspension après  etc. sont volontaires de la part de l'artiste, comme pour accentuer les larmes. Dans la langue française on écrit etc., abréviation de la locution latine et cetera desunt qui signifie et les autres choses manquent. L'expression etc. a le même sens que les trois points de suspension, c'est pourquoi ils ne sont pas employés simultanément. L'artiste fait référence à l'hymne national de la République française, La Marseillaise écrite par Claude Joseph Rouget de Lisle en 1792. La première phrase du refrain est Aux armes, citoyens. La tête de femme sur le dessin porte un bonnet phrygien).

 

 

(Re)découvrir l'univers créatif de LioX.



Retour à l'accueil