Après la manifestation pour le retrait de la réforme des retraites Sarközy & Woerth, le 7 septembre, et plus de 2,7 millions de personnes dans les rues de France, un rassemblement était prévu ce 15 septembre, place de la Concorde, à Paris, devant l'Assemblée nationale. Plus de 7.000 personnes ont répondu à l'appel : citoyens syndiqués et non syndiqués ont clamé leur désaccord face à cette réforme. A l'heure où j'écris ces lignes (23h, ce mercredi 15), on sait que la réforme est adoptée par l'Assemblée nationale. Elle va maintenant atterrir dans les mains des sénateurs.
Les journaux télévisés de TF1 et France 2 ont, ce mercredi à 20h, centré leurs reportages sur l'intérieur de l'Assemblée nationale. Pendant ce temps-là, dehors, les 7.000 citoyens ont scandé des dizaines de slogans en défaveur de la réforme et de Sarközy et sa pétaudière de gouvernement.
Les députés du Parti communiste et du Parti de gauche ont rejoint les citoyens pendant l'interruption de séance imposée par Bernard Accoyer, le président UMPiste de l'Assemblée nationale. Ils furent applaudis et vivement remerciés par les manifestants. Je n'ai pas remarqué de députés socialistes ni même de députés Verts. Peut-être y en avaient-ils quelques-uns... je ne les ai pas reconnus !
Des syndicats organisateurs ont ensuite demandé aux manifestants de plier banderoles, pancartes et badges et de débarrasser le plancher de la place de la Concorde. Il était 13h45... l'autorisation préfectorale prévoyait 12h30 - 14h. Une cinquantaine de résistants est restée devant les robocops de la compagnie royale sarközyste. Puis, peu à peu, les CRS ont encerclé la cinquantaine de personnes, en ont bousculé quelques-unes, pour qu'elles reprennent toutes le métro. Ils les ont accompagnées jusqu'à la station Concorde à l'angle de la place et de la rue de Rivoli. CRS en nombre, flics en civil, infiltrés de la flicaille qui tentent de faire ami-ami avec les manifestants : elle est belle la France de Sarközy & Co.

 

IMGP2938.JPG

Place de la Concorde, 12h25.

 

IMGP2953

Recto. Messieurs Mesdames les députés, Ne votez pas, Cette réforme est injuste : affiche de 10 m sur 3. 12h35.

 

IMGP2958

Verso. L'Assemblée nationale et les premiers manifestants. 12h36.

 

IMGP2960

Le rang des JRI, journalistes reporters d'images... 12h39. Où sont leurs images ?

 

IMGP2964

12h41.

 

IMGP2965

Derrière le vendeur de L'Humanité, les rangs de robocops. Après les robocops, des grilles ! 12h44.

 

IMGP2973

12h52.

 

IMGP2978

Les forces du désordre et de l'insécurité... 12h55.

 

IMGP2989

13h02.

 

IMGP2991

13h03.

 

IMGP3004.JPG

13h12.

 

IMGP3025

De la place de la Concorde à l'Assemblée nationale, députés du PCF et du PG ont scandé avec les citoyens "La retraite à 60 ans à taux plein". 13h34.

 

IMGP3027

13h35.

 

IMGP3029

13h35.

 

IMGP3058

Je lutte des classes, affiche cette charmante dame. 14h17.

 

Toutes les autres images sur l'album.

 

Message à tous ceux que j'ai rencontrés et avec qui j'ai conversé : si vous souhaitez des photographies, écrivez-moi en cliquant, en bas de la page d'accueil du blog, sur "contact".

 

Paris, le 15 septembre 2010. Photographies : Patricia Tutoy.


 

Prochaines manifestations dans tout le pays : jeudi 23 septembre 2010.

 

 

Retour à l'accueil