Pour les visiteurs qui suivent, ici, la publication d'articles sur les oeuvres de l'artiste italienne Edina Altara, nul besoin de préciser que le présent article est le treizième. En revanche, il est peut-être utile d'indiquer aux nouveaux visiteurs que l'aventure, à travers les créations artistiques d'Edina Altara, a débuté le 7 septembre 2009, par un article consacré à des illustrateurs du Giornalino della domenica. Le 9 septembre, un premier article fut consacré à Edina Altara. Depuis cette date, le rythme de publication est de deux articles hebdomadaires paraissant les lundi et jeudi.  A la fin de chaque article, la mention A suivre permet d'accéder à l'article suivant. Depuis le 1er octobre, des échanges épistolaires avec Federico Spano permettent aux lecteurs de ce blog de disposer d'informations et d'images supplémentaires par rapport à mes premières recherches sur l'oeuvre d'Edina Altara. Qui est Federico Spano et notre rencontre virtuelle sont racontés ici. Une nouvelle fois, je le remercie très chaleureusement de nous permettre de (re)découvrir les oeuvres de zia Edina (tante Edina) comme il aimait à nommer Edina quand il était enfant.

Aujourd'hui, je propose la (re)découverte des dessins de trois livres :
Storia di una bambina e di una bambola, Histoire d'une petite fille et d'une poupée,  Le Fiabe di Zia Mariù, Les Fables de Tante Mariù, et Il libro Giocattoli, Le livre Jouets, ainsi que la liste de livres illustrés par Edina Altara entre 1924 et 1971.



Les livres Storia di una bambina e di una bambola et Le Fiabe di Zia Mariù :

Edina Altara illustra de nombreux livres pour enfants à partir des années 1920. Elle illustra seule ou avec son époux Vittorio Accornero qui utilisait aussi le pseudonyme de Max Ninon. Sur les dessins que le couple réalisa, la signature est Edina e Ninon, Edina et Ninon. Les livres de Paola Carrara Lombroso, Storia di una bambina e di una bambola et Le Fiabe di Zia Mariù furent illustrés deux fois, à trente années d'intervalle ou presque, par Edina Altara, à la demande de la maison d'édition. La première édition de Storia di una bambina e di una bambola date de 1925, la seconde de 1952. De même pour Le Fiabe di Zia Mariù : la première édition date de 1925 et les dessins furent réalisés avec la complicité artistique de Max Ninon ; la seconde édition date de 1958. Entre les deux éditions de chacun de ces deux livres, on remarquera des différences importantes dans le graphisme du dessin [Cf. les images ci-dessous (Note de la traductrice)].

Source : Federico Spano, Libri per ragazzi illustrati due volte, Livres pour enfants illustrés deux fois. Traduit de l'italien par Patricia Tutoy, le 24 octobre 2009.



Page de couverture, édition de 1925.



Storia di una bambina e di una bambola, une page du livre, édition de 1925.



Page de couverture, édition de 1952.



Storia di una bambina e di una bambola, une page du livre, édition de 1952.



Page de couverture, édition de 1925
(en collaboration avec Vittorio Accornero alias Max Ninon).



Le Fiabe di Zia Mariù, une page du livre (signée Edina e Ninon), édition de 1925.



Le Fiabe di Zia Mariù, une page du livre (signée E. comme... Edina), édition de 1925.




Page de couverture, édition de 1958.




Le Fiabe di Zia Mariù, une page du livre, édition de 1958.


D'autres images sur les albums de Federico Spano :
Storia di una bambina e di una bambola : édition de 1925 ; édition de 1952.
Le Fiabe di Zia Mariù : édition de 1925 ; édition de 1958.



Il libro Giocattoli :

En 1945, la maison d'édition Hoepli de Milan publia un livre pour enfants à découper entièrement : Il libro Giocattoli. Les auteurs Pic et Gic projetèrent, sur des dessins d'Edina Altara, une série de jeux en papier réalisables tout simplement avec une paire de ciseaux et un peu de colle. Le livre eut un succès éditorial considérable, à tel point que Gio Ponti en parla d'une manière extrêmement positive sur la prestigieuse revue d'architecture Stile, Style. Selon Ponti, l'idée d'un livre à découper était « diabolique » : une fois leur copie « détruite » , les enfants étaient amenés à en demander une autre, en cadeau, à leurs parents, et ainsi de suite. En conséquence, le livre fut publié en de très nombreux exemplaires et ce n'est pas un hasard si, encore aujourd'hui, il est très facile d'en trouver en vente dans des librairies anciennes sur toute l'Italie.

Source : Federico Spano, Il libro Giocattoli. Traduit de l'italien par Patricia Tutoy, le 24 octobre 2009.




Page de couverture.


Grâce à Federico Spano, regarder toutes les images du livre, le manuel d'instructions pour réaliser les jouets de papier et une publicité de l'époque parue sur la revue Sapere, Savoir, de la maison Hoepli. C'est ici.


Pour terminer cet article,
voici la liste des livres illustrés par Edina Altara au fil des années : de 1924 à 1971.

- Storie di bambini che conosco, Paola Lombroso Carrara, Paravia, 1924.
- Storie di Barbabionda, Barbagrigia e Barbabianca : fiabe per ragazzi, Cesarina Fanfulli Coppini, Bemporad & Figlio, 1924.
- Storie vere di Zia Mariù, Paola Lombroso Carrara, Paravia, 1925.
- Un reporter nel mondo degli uccelli, Paola Lombroso Carrara, Paravia, 1926.

- Le Fiabe di Zia Mariù, Paola Lombroso Carrara, Paravia, 1925.

- Storia di una bambina e di una bambola, Paola Lombroso Carrara, Paravia, 1925.

- Tim Boum e Tata Boum, T. Combe Torino, Paravia, 1926.

- Le Avventure di Tim Boum, T. Combe – Torino, 1928.

- L'agnellino nero ed altre fiabe, Carola Prosperi, Paravia, 1930.

- Il Piccolo Re, A. Lichtenberger, Bemporad, 1930.

- Fiabe a totolino, Marianna Cavalieri, Paravia 1930.

- Navigare Necesse Est, Gina Algranati, Paravia, 1931.

- Quattro cani a spasso: racconto per ragazzi, Virginia Piatti Tango (Agar), Paravia, 1931.

- Bracaloncino, Maria Ferraris, Paravia, 1931.

- La diligenza delle dodici fiabe, Vincenzo Fraschetti, Paravia, 1932.

- Rex prima classe, catalogo transatlantico Rex, 1932.

- Ragazzi allo specchio, Paola Carrara Lombroso, Paravia, 1935

- Il Libro Giocattoli, Hoepli, 1945.

- Avventure straordinarie di Cicognino, Paravia, G.M. Folch i Torres, 1947.

- Lo Scrigno dei ventagli, Casa Mamma Domenica, 1950.

- Le Fiabe di Zia Mariù, Paola Lombroso Carrara, Paravia, 1952.

- Storia di una bambina e di una bambola, Paola Lombroso Carrara, Paravia, 1952.

- Quattro favole, Silvia Fiocchi, Milano-Verona, 1971.


Livres dont le renseignement de la date est à venir :


- Povero Tonino, Gianna Sibaud, La Editoriale Libraria (Stelline).

- Storia che finisce bene, C. Del Soldato, Trieste, La Editoriale Libraria (Stelline).

- Le Nuove Avventure di Tim Boum, T. Combe.

- Nuove avventure di Cicognino, G.M. Folch i Torres.

- La Maggiolata Di Sandro, Umberto Gozzano, La Editoriale Libraria (Stelline).

- L'erba voglio e altre novelle per i ragazzi, Maria Pezzè Pascolato, La editoriale libraria.

- L'avventura di un canino, Anton Cecov (o Cehov), traduzione dal russo di Erme Cadei.


A suivre.

Retour à l'accueil