Mesdames et Messieurs les pédégé-es de Priceminister et Google,

 

La Présente est brève mais ce n'est pas une brève. Elle a du verbe.

 

L'année dernière, en surfant sur le Net, après avoir entré mes prénom et nom dans le moteur de recherche Google, j'ai, à mon immense stupéfaction, découvert que je suis à acheter et donc à vendre, « neuf et d'occasion au meilleur prix, achat et vente garanti » (avec des fautes d'orthographe, soit dit en passant), précise l'information copiée-collée de la page 1 de Google [là, le référencement gagne deux pages par rapport à Facebook (1)] :

 

Patricia Tutoy - Achat et Vente Patricia Tutoy neuf et d'occasion ...

Achat Vente Garanti - patricia tutoy - neuf et d'occasion au meilleur prix sur PriceMinister.
www.priceminister.com/s/patricia+tutoy - En cache

 

 

Ma requête d'aujourd'hui est que mes prénom et nom soient utilisés avec le produit concerné, à savoir un livre : Le métier de consultant. Principes, méthodes outils. J'ai des principes. Vous avez des méthodes et des outils, en principe, pour éviter un tel désagrément à ma personne. Pour les principes qui vous animent, vous repasserez, si vous me permettez l'appréciation.

 

Donc, Mesdames et Messieurs les pédégé-es de Priceminister et Google, faites votre boulot auprès de vos équipes humaines et de vos robots qui ne fonctionnent pas tout seuls !

 

Dans l'attente d'une réparation des dommages collatéraux qu'entraîne cette situation [je reçois quotidiennement par fax des dizaines de demandes en fiançailles et/ou mariages, par la poste des centaines de lettres de demande de mon prix de vente (le facteur qui est une factrice n'a qu'un vélo avec deux sacoches et un cageot sur le porte-bagages) et des milliards d'e-mails, de par le monde et d'au-delà, pour poser une option sur l'achat]. En France, pour votre information, la prime à la casse gouvernementale est close depuis le 31 décembre 2010. (Ici, l'adjectif "gouvernementale" s'accorde avec le substantif "prime". L'expression "la casse gouvernementale" est un autre sujet).

 

Je vous prie d'agréer, Mesdames et Messieurs les pédégé-es de Priceminister et Google, l'expression de mes résistances virtuelles, néanmoins réelles voire réalistes.

 

Patricia Tutoy

Crépy-en-Valois, le 4 janvier 2011.

 

(1) Lettre ouverte aux pédégés de Facebook et Google.



The End
. (Comme dans les films de cow-boys des années 1960 quand tout le monde est raide mort à la fin et où l'on revoit tout le monde dans le film suivant mourir une seconde fois, etc.).

 

The End, donc.

Pour l'instant.


Retour à l'accueil