Paris, ce dimanche 29 mai 2011, place de la Bastille, esplanade et escalier de l'Opéra. Un rassemblement d'indignés organisé par les Espagnols de France s'est tenu en soutien aux indignados de la Puerta del Sol à Madrid. Naturellement, des indignés français étaient présents, toujours les mêmes, d'ailleurs, qui sont de toutes les luttes pour la sauvegarde des libertés, des égalités et des fraternités dans la France déglinguée par Sarkozy. Un certain nombre de personnes a tenté l'envahissement de la place de la Bastille. Une armée de C.R.S. est arrivée rapidement. À 21h 30, les robocops, abrutis par le soleil de la journée et probablement les bières bues en douce, ont fait le ménage à grand renfort de gaz lacrymogène. La prise de la Bastille n'est pas pour demain ! La révolution française non plus ! Tant qu'on sera moins nombreux que les forces de l'ordre fort bien équipées en kevlar et armes diverses, on peut s'installer à la terrasse d'une brasserie et siroter une menthe à l'eau ou boire cul sec une tequila, on peut aussi rester chez soi sur son canapé et s'indigner avec le livre de Stéphane Hessel. Sinon, on peut créer une entreprise de fabrication de fourches pour moissonner les blés, et ainsi ne plus polluer la planète et affaiblir les terres par une agriculture intensive...

 

IMGP4672

 

IMGP4695

 

IMGP4702

 

IMGP4710

La palabra a los pueblos, La parole aux peuples.

 

IMGP4728

 

IMGP4747.JPG

 

 

Plus de photographies sur le diaporama suivant :

 

 

 

 

RESISTERE, résister, le mot de la fin de cet article...

 

IMGP4291.JPG

Reproduction sur tee-shirt du tableau peint par Giuseppe Pellizza da Volpedo en 1901 et intitulé Il Quarto Stato. Merci à Philippe, heureux détenteur du tee-shirt, de l'avoir endossé par deux fois ces 27 et 29 mai 2011.

 

Photographies : Patricia Tutoy.

 

À suivre.

 

Retour à l'accueil