Après la présentation du foulard Flora créé en 1966 pour la princesse Grace de Monaco par Vittorio Accornero pour la maison Gucci, poursuivons la (re)découverte des foulards dessinés par l'artiste italien.

Le texte qui suit (entre guillemets) et les informations indiquées sous chaque foulard sont extraits du livre de Giuliana Altea, Giardini di seta, Jardins de soie. Vittorio Accornero pour Gucci, 1960-1981, Agave éditions. Traduit de l'italien par Patricia Tutoy, le 13 décembre 2009.

"Dans l'impossibilité de consulter les fiches des archives Gucci, la datation et le titrage des foulards reposent sur des catalogues de l'entreprise, sur des notes écrites par Accornero dans une série d'agendas de la période 1960-1982, aujourd'hui dans ses archives, et à partir des souvenirs de la veuve de l'artiste, sa seconde épouse. Les notes d'Accornero sont très détaillées autour des temps de réalisation, mais il reste problématique, dans la majeure partie des cas, d'identifier les modèles auxquels elles se réfèrent. Les titres qui apparaissent pour des foulards peuvent ne pas être ceux définitifs (de plus, un même modèle figure souvent avec des titres divers). Enfin, dans les dernières années de la vie d'Accornero, les notes sont discontinues.
Les dates précisées sans parenthèses sont celles renseignées avec certitude, ainsi que les titres précédés de la légende “modèle” sont ceux effectivement enregistrés par la maison Gucci ; les autres titres sont extraits des notes de l'artiste ou ont valeur purement descriptive du sujet."


1 Foulard Accornero

Foulard Diligenze, Diligences (1960-1965). Soie imprimée, 87 cm x 85.

C'est le modèle le plus ancien conservé dans les archives Accornero, à part un autre foulard plus petit sans la marque Gucci. Le thème qui fait référence au voyage renvoie à la vocation initiale de l'entreprise, née comme productrice de cuirs, sellerie et articles de voyage. Le typique ruban rouge-vert Gucci (utilisé pour le ventre des chevaux) divise le carré de soie en deux sections rectangulaires avec des scènes lisibles en sens inverse. Le style narratif provient directement de celui utilisé par l'artiste dans l'illustration.

 

2 Foulard Accornero

Foulard La caccia col falcone, La chasse au faucon, (1971), (d'abord intitulé Padiglione). Soie imprimée, 88 cm x86.

La maquette, initiée le 24 février 1971, fut terminée, après une interruption, le 14 avril de la même année.
Un grand pavillon orné d'étendards encadre une scène hivernale de chasse au faucon, inspirée par les images des Très Riches Heures du duc de Berry des frères Limbourg (XVe siècle). Un brin d'ironie (sur le pavillon de type gothique brille le nom de Gucci) ravive l'esprit de fable qui allège la composition, souvenir des nombreuses planches illustrées avec ambiance médiévale par Accornero.
En 1959, Emilio Pucci avait réuni de la même façon citation cultivée et divertissement sur un foulard intitulé Padiglione, inspiré de La Madonna del Padiglione di Botticelli.

 

 

3 Foulard Accornero

Foulard modèle Funghi, Champignons, 1967. Soie imprimée, 87 cm x 88.

Autre modèle capital dans l'histoire de la maison Gucci, cette voûte de sujet automnal avec de splendides tons de jaunes, ocre et marron. La maquette fut réalisée entre le 25 septembre et le 20 octobre 1967. La saisonnalité des motifs, introduite avec Flora et l'adoption des thèmes floraux, est devenue une constante dans la production Gucci.
Un second foulard sur le même thème mais avec une composition différente fut dessiné par Accornero en 1973.



4 Foulard Accornero
Foulard modèle Coralli, Coraux, 1968. Soie imprimée, 87 cm x 86.

La date 1968 est celle de la mise en production ; la maquette fut réalisée entre le 13 et le 26 novembre 1967 et remise à l'entreprise le 29 du même mois. Parmi les dessins les plus suggestifs de la série, ce foulard explique le répertoire de plantes sous-marines sur un fond habité par des poissons, des hippocampes, des tortues, des méduses et des crabes. Le ton fantastique de la figuration est souligné par des détails comme les colliers de perles tressés aux coraux et par la gamme délicate des couleurs.


5 Foulard Accornero
Foulard Convolvoli, Convolvulus, 1968 (d'abord appelé Traliccio). Soie imprimée, 87 cm x 87. La maquette fut réalisée entre le 18 et le 25 septembre 1968.


6 Foulard Accornero
Foulard Le Quattro Stagioni, Les quatre saisons (1969). Soie imprimée, 87 cm x 86.

Le dessin, particulièrement féminin et gracieux, est assez irrégulier dans la production de foulards d'Accornero. Son fort accent décoratif et les rythmes marqués et réglés qui le caractérisent laissent supposer qu'il s'agit du modèle indiqué dans les notes de l'artiste avec le titre Liberty, réalisé entre le 9 et le 21 septembre 1969. Extravagantes coiffures de plumes et de pierres précieuses permettent de distinguer les personnifications des saisons ; on remarque le détail des longues chevelures formant un cadre et celui de la carte de visite avec la marque Gucci tenu à la main par l'Hiver.


7 Foulard Accornero
Foulard modèle Safari, 1969. Soie imprimée, 87 cm x 87.

 

Une jungle un peu apprivoisée et très belle où galopent des antilopes et des zèbres, des tigres et des lions. Le motif animalier perd avec Accornero son exostisme : au lieu de suggérer des évasions dans des paradis tropicaux, le dessin évoque – une nouvelle fois – les illustrations des livres pour enfants. Du reste, à part les acacias africains, le scénario naturel provient de l'assemblage de plantes fantaisistes. La maquette fut réalisée entre le 21 avril et le 16 mai 1969.


8 Foulard Accornero
Foulard Gli alberi di melo, Les pommiers (début des années 1970). Soie imprimée, 87 cm x 87.

 

Dans la représentation de pommiers, le dessin se réfère à des iconographies sur ce sujet, souvent associé à l'arbre du bien et du mal.



9 Foulard Accornero
Foulard Slitta, Traîneau, 1971. Soie imprimée, 86 cm x 86.

Dans un cadre de fleurs hivernales, un traîneau glisse sur fond de montagnes enneigées. Un des thèmes hivernaux dont Accornero – dessinateur reconnu de cartes de voeux et d'étrennes de Noël – se montre habile créateur. La maquette fut réalisée entre le 25 janvier et le 16 février 1971 ; le foulard porte une dédicace, faite à la plume, à l'épouse de l'artiste, datée 1971.


10 Foulard Accornero
Foulard Pesci, Poissons, 1972. Soie imprimée, 86 cm x 88.

Indiqué aussi par l'artiste avec le titre Aquarium, le dessin fut réalisé entre le 10 mai et le 6 juin 1972. De nouveau un dessin au thème marin où l'arabesque formée par les algues donne une unité au motif, enfermée par un cadre tressé de perles.

A suivre.

 

Retour à l'accueil