Autour d'un pan original du mur de Berlin, le plasticien Benoît Maubret crée une façade de 2.500 haut-parleurs de récupération, à l'occasion de l'édition 2011 des Accroche-coeurs à Angers. Cette oeuvre participative fut installée dans le hall du théâtre Le Quai. Un numéro de téléphone à disposition de quiconque permit l'enregistrement de messages sur un répondeur téléphonique, puis diffusés par ces haut-parleurs. Un symbole de la liberté d'expression face à l'histoire du mur de Berlin, selon le programme (page 64).

 

IMGP7334.JPG

 

IMGP7327.JPG

Angers, septembre 2011. Photographies : Patricia Tutoy.

 

 

(Re)découvrir l'univers de Benoît Maubret.

 

Retour à l'accueil