Félix Vallotton (1865-1925), La paresse, 1896.

Retour à l'accueil