Si un passant déclare : « Vous êtes belle »,

La remarque est agréable mais sans valeur,

La vue est le premier sens qui l'anime.

 

Si tu me chuchotes : « Tu es belle »,

L'or des météorites traverse le ciel,

La lune cligne de l'oeil,

Les nuages s'évaporent,

Les étoiles s'unissent aux arcs-en-ciel.

 

Tes yeux révèlent ma beauté et

C'est grâce à eux que je vois

De nouveau la beauté du monde.

 

Cependant, si un jour,

Tes yeux cessent de me regarder

Je fermerai les miens.

 

Et la beauté deviendra éternelle.

 

Patricia Tutoy

Crépy-en-Valois, le 24 mai 2011.

Retour à l'accueil