Le soleil a bu toutes les eaux du Styx.

 

Ma yole a terminé son périple

Sur les fonds asséchés du fleuve.

 

Là, je l'ai abandonnée.

 

D'autres passagers poursuivront

le périlleux voyage sur les ondes

boueuses et tumultueuses.

 

Qu'ils n'oublient pas les cheveux

du baron de Münchhausen.

 

Patricia Tutoy

Paris, le 15 juin 2011.

 

 

Le Styx.

 

Les cheveux du baron de Münchhausen.

Retour à l'accueil