La S.N.C.F., dans sa mansuétude la plus large, met à disposition des voyageurs de la ligne K, Crépy-en-Valois / Paris (64 km, 55 minutes de trajet), selon les horaires, le plus beau train de son parc ferroviaire : le p'tit gris ! Quelle que soit la saison, le voyageur-travailleur subit divers désagréments lors de ses déplacements dans cet engin de plus de quarante ans d'âge : congélation, chaleur, retards, ralentissements, stationnements entre deux gares, départs différés, suppressions, entre autres. Sur les quais de la gare de Crépy-en-Valois ou ceux de la gare du Nord à Paris, le voyageur-travailleur a toujours l'air médusé quand il aperçoit le p'tit gris, sauf quand il est décoré par des artistes anonymes à qui il serrerait volontiers la main ou à qui il claquerait volontiers deux bises, tant les motifs et les couleurs donnent du baume au coeur et aux yeux. 

 

02 06 10 3

 

02 06 10 2

 

03 06 10

 

03 06 10 2

 

03 06 10 3

 

03 06 10 4

 

IMGP2276

 

IMGP2277
Crépy-en-Valois, mai-juin 2010.


IMGP2314
Paris, gare du Nord, mai 2010. Iago se promène... Photographies : Patricia Tutoy.

 

Merci à ces artistes sans cesse pourchassés par des vigiles employés par la S.N.C.F. ! L'un de ces vigiles est venu à ma rencontre lorsque je réalisais des photographies en mai. Il souhaitait savoir pourquoi je prenais des clichés. Je l'ai courtoisement envoyé se faire voir ailleurs. Avant de s'éloigner, il m'a avoué que sa principale activité professionnelle est de faire la chasse aux "voyous qui barbouillent". Je lui ai conseillé d'aller voir l'exposition Cultures urbaines au Centre culturel et d'art Georges Pompidou à Paris qui s'est achevée ce 11 juin.

 

D'autres images ici.


Retour à l'accueil