L'amateur de peinture se souviendra de La trahison des images (1929) de René Magritte : un tableau représentant une pipe accompagnée de la légende « Ceci n'est pas une pipe » (1). L'amateur de poésie qui peut aussi être amateur de peinture, l'une n'exclut pas l'autre, se souviendra de Spleen (1857) de Charles Baudelaire dans le recueil Les fleurs du mal, dont voici la première strophe :

Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle
Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis,
Et que de l'horizon embrassant tout le cercle
Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits... (2).

1) Ceci n'est pas une pipe.

2) Spleen.

Illustration de « Ceci n'est pas un ciel bas et lourd qui pèse comme un couvercle » :

 

IMGP9455.JPG
13h48.

IMGP9449.JPG
13h37.

IMGP9444.JPG
13h30. A droite des deux images précédentes.

Paris, quais de Seine près de l'Hôtel de Ville, le 11 janvier 2011.
Photographies : Patricia Tutoy.

 

Retour à l'accueil