Les jeudis 4, 11, 18 et 25 septembre 2008, les rassemblements de soutien ont lieu sur l'esplanade du Centre Georges Pompidou sous Le pot de fleurs de Beaubourg, Paris

Marina Petrella va de plus en plus mal. Malgré la levée d'écrou du 5 août 2008, elle n'est pas libre. Il est temps que le Président de la République française et le Premier ministre appliquent la clause humanitaire de la Convention européenne de 1957 et annulent le décret d'extradition de Marina Petrella.

Lors de la signature de la Convention européenne de 1957, la France a obtenu l'insertion de la clause humanitaire reconnaissant à chaque pays la faculté légitime de ne pas accorder au pays requérant l'extradition d'une personne si les conséquences humaines du point de vue de l'âge et de la santé étaient irréversibles. La situation de Marina Petrella s'y inscrit de plein droit.

La pétition d'application de la clause humanitaire et de l'annulation du décret d'extradition de Marina Petrella peut être signée lors des rassemblements à Beaubourg.

Plus d'infos sur :
http://www.paroledonnee.info







Paris, le 23 août 2008, manifestation unitaire des sans-papiers. Soutien à Marina Petrella et aux réfugiés italiens en France. Photographies by Jean-Claude Saget.

Retour à l'accueil