Communiqué de presse en réaction aux résultats de la consultation référendaire organisée les mercredi 19 et jeudi 20 décembre 2007 à l’Université Paris XIII-Villetaneuse.
 
 
Les 19 et 20 décembre 2007, une consultation référendaire à bulletin secret, destinée aux étudiants et au personnel, a été organisée sur le campus de Villetaneuse (Université Paris XIII).
 
De nombreuses associations étudiantes, dont le comité de mobilisation, et plusieurs syndicats du personnel étaient à l’initiative de cette consultation, une première dans le mouvement suscité par la LRU.
 
1183 personnes se sont exprimées pour répondre à la question suivante : « Etes-vous pour ou contre l’application de la LRU ? ». La participation à ce vote peut paraître faible puisque représentant environ 10% des effectifs de l’université. Pour autant, elle est à la
hauteur de celles constatées lors des différents votes universitaires. De surcroît, cette consultation s’est tenue dans une période d’examens, et juste avant les vacances, ce qui était peu propice à la mobilisation.
 
Les résultats sont sans appel : sur 977 votants étudiants, 89% se sont prononcés contre la loi Pécresse, (8% pour et 3% ont voté blanc) ; sur 206 votants  du personnel, 88.4% sont contre (8.3% sont pour, 3.3% ont voté blanc).
 
Les étudiants et personnels de l’université sont très significativement opposés à la destruction de l’enseignement public supérieur que représente la LRU.
Malgré le boycott médiatique, des partiels, de la veille des vacances, des fêtes, le mouvement demeure fort.
 
Ces résultats rendent pleinement légitimes les prochaines journées d’actions prévues pour la rentrée par les coordinations étudiantes et personnels, qui poursuivront la mobilisation en faveur d’une université publique, ouverte à tous et populaire. Nous continuerons de nous opposer à la réforme de l’université et à l’offensive libérale imposées par le gouvernement.

undefined


undefined

undefined

Retour à l'accueil