Aller simple

Nous sommes les innombrables
Chaque case d'échecs double
Nous pavons de corps votre mer
Pour marcher dessus

Vous ne pouvez pas nous compter
À nous dénombrer, nous augmentons,
Enfants de l'horizon
Qui nous déverse en quantités

Aucune police ne peut nous intimider
Plus que les offenses que nous avons déjà subies
Esclaves, nous ferons les enfants que vous ne faites pas
Nos vies seront vos livres d'aventures

Nous amenons Homère et Dante,
L'aveugle et le pèlerin,
L'odeur que vous perdîtes,
L'égalité que vous avez réduite

Quelle que soit la distance
Nous arriverons par millions de pas
Nous sommes les pieds et portons votre poids
Nous déblayons la neige, nous peignons les prés

Nous battons les tapis
Nous récoltons les tomates et les insultes
Nous sommes les pieds
Et nous connaissons le sol pas à pas

Nous sommes le rouge et le noir de la terre
Un outre-mer de sandales percées
Le pollen et la poussière
Dans le vent du soir

L'un de nous, au nom de tous,
a dit "vous ne vous débarrasserez pas de moi.
Très bien, je meurs, mais dans trois jours
Je ressuscite et je reviens".

Dans les bras de la Méditerranée
Migrants d'Afrique et d'Orient
Sombrent dans le creux des vagues
Le sac de graines apportées de la maison
se répand parmi les algues et les cheveux.

La terre ferme Italie est terre close.
Nous les laissons se noyer pour nier.

Paroles : Erri De Luca (présente traduction : Patricia Tutoy).
Musique : Daniele et Mauro Durante.
Interprétation : Canzoniere Grecanico Salentino.
Réalisation de la vidéo : Alessandro Gassmann.
Année : 2014.

ALLER SIMPLE est né de la collaboration entre Erri De Luca et le Canzoniere Grecanico Salentino. L'historique groupe de musique populaire mit en musique, en réinterprétant de façon prenante les sonorités traditionnelles des Pouilles, un poème de l'auteur napolitain. La fusion fut ensuite mise en valeur dans ce film d'Alessandro Gassmann.

Le film fut tourné à Sbiaggiabella (Lecce). De la mer sombre et agitée émergent les figures de quelques migrants qui, avec des brasses essoufflées, rejoignent le rivage. Le tout se passe sous les yeux d'un vieux pêcheur, interprété par Manrico Gammarota qui, face à l'élan désespéré des naufragés, reconnaît l'humanité de sa mère, migrante elle aussi, qui remonte à la surface du passé en créant un pont imaginaire entre histoire et futur. « Dans la vidéo, la mer nous montre son côté assassin, violent. Une image très différente de celle communément associée à Salento », dit Gassmann. « Avec ce travail, j'ai voulu parler d'un thème qui m'est cher ».

« En Italie, les portes pour les migrants sont fermées seulement au niveau des palais du pouvoir, dans les hautes sphères », a commenté Erri De Luca. « Sur le terrain, les gens comprennent très bien qui sont ces personnes : de nouveaux citoyens, de nouvelles énergies qui viennent secouer à une société vieille et fatiguée. Je pense que les descendants de ceux qui ont débarqué à Lampedusa deviendront nos présidents et seront fiers de leurs grands-pères ». Source.

 

Solo andata

Siamo gli innumerevoli
raddoppia ogni casella di scacchiera
lastrichiamo di corpi il vostro mare
per camminarci sopra

Non potete contarci:
se contati aumentiamo,
figli dell'orizzonte
che ci rovescia a sacco

Nessuna polizia può farci prepotenza
più di quanto già siamo stati offesi
faremo i servi, i figli che non fate
le nostre vite i vostri libri di avventura

Portiamo Omero e Dante,
il cieco e il pellegrino
l'odore che perdeste
l'uguaglianza che avete sottomesso

Da qualunque distanza
arriveremo a milioni di passi
noi siamo i piedi e vi reggiamo il peso
spaliamo neve, pettiniamo prati

Battiamo tappeti
raccogliamo il pomodoro e l'insulto
noi siamo i piedi
e conosciamo il suolo passo a passo

Noi siamo il rosso e il nero della terra
un oltremare di sandali sfondati
il polline e la polvere
nel vento di stasera

Uno di noi, a nome di tutti,
ha detto "non vi sbarazzerete di me
va bene, muoio, ma in tre giorni
risuscito e ritorno"

In braccio al Mediterraneo
migratori di Africa e di oriente
affondano nel cavo delle onde.
il pacco dei semi portati da casa
si sparge tra le alghe e i capelli
La terraferma Italia è terrachiusa.
Li lasciamo annegare per negare.

 

Retour à l'accueil