Ferlinghetti et Yvert, et Spinoza aussi, dans les rues de Toulouse

Ne crois surtout pas que la poésie ne serve à rien dans les époques sombres, Lawrence Ferlinghetti.

Ferlinghetti et Yvert, et Spinoza aussi, dans les rues de Toulouse

C'est pas le moment de fermer les yeux, Fabienne Yvert.

Ferlinghetti et Yvert, et Spinoza aussi, dans les rues de Toulouse

L'espérance est une maladie que s'inventent les hommes pour s'empêcher de vivre le présent, Baruch Spinoza.

Toulouse, un affichage dans les rues par La Cave Poésie, le 23 janvier 2016. Photographies : Patricia Tutoy.

Retour à l'accueil