Après avoir fait le tour du présentoir proposant journaux nationaux et régionaux, et pris un journal, je me plantai devant la caisse du rayon boulangerie-pâtisserie et donc devant la vendeuse pour passer commande.

- Vous cherchez quoi, Madame ? Charlie Hebdo ?
- Euh, non, je voudrais deux pattes d'ours, une brioche et une baguette bien cuite, coupée en deux, s'il vous plaît.
- Si vous voul
ez le Charlie Hebdo du 14 janvier, il faut aller au comptoir de l'accueil du magasin. On ne le met pas avec les autres journaux car y a des gens qui prennent tous les exemplaires en même temps et du coup y en a pas pour les autres clients.
- Euh, non, je voudrais deux pattes d'ours, une brioche et une baguette bien cuite, coupée en deux, s'il vous plaît. Bon, je prends aussi ce journal-là.
- Ben, c'est quoi ce journal ?
- C'est La décroissance, vous connaissez ?
- Non, je ne connais pas. C'est un nouveau journal ?
- Non, il n'est pas nouveau, il entre dans sa onzième année de publication. C'est un mensuel de l'associ
ation Casseurs de pub qui mène un combat non-violent sur la publicité.
- Ah ! J'ignorais. Qu'est-ce que je vous sers ?
- Ce journal, s'il vous plaît.
- Et les pattes d'ours, la brioche et la baguette, vous n'en voulez plus ?
- Non, merci, je les préparerai moi-même. Au revoir, Mada
me.


Crépy-en-Valois, un supermarché du centre-ville, rayon boulangerie-pâtisserie, tout près du rayon presse, mardi 20 janvier 2015.

Vous cherchez quoi, Madame ? Charlie Hebdo ?
Retour à l'accueil