Ségo, un alias de Marie-Ségolène Royal, dite Ségolène Royal : membre du Parti socialiste, actuelle ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, ex-présidente du conseil régional de Poitou-Charentes (2004-2014), ex-candidate à l'élection présidentielle de 2007, battue par Nicolas Sarkozy au second tour.

L'expression La démocratie participative fut le fil conducteur de la campagne de Ségo l'écolo à l'élection présidentielle de 2007.

Sur une Ségothèque (!), un site non-officiel sur Ségolène Royal et son engagement politique, on peut lire cela :

« Citoyen-expert
[...] les gens sont de bons connaisseurs de ce qu'ils vivent, ils ont une vraie capacité d'expertise de leurs difficultés et des résultats des politiques publiques. [...] Les expertises, scientifiques ou techniques, l'arbitrage politique au nom de l'intérêt général, tout cela est tout à fait nécessaire, mais l'expertise citoyenne est précieuse si l'on veut prendre les bonnes décisions et vérifier que l'action publique atteint bien ses objectifs." Source : Maintenant, 2007.

Démocratie participative
La démocratie participative, telle que la théorise Ségolène Royal depuis de nombreuses années, notamment en menant des expériences de ce type dans la Région qu'elle préside, vient en appui de la démocratie représentative. La démarche de S. Royal à cet égard s'inscrit dans une réflexion profonde qu'elle a menée à partir du début des années 2000, notamment en étudiant les expériences françaises et étrangères à ce sujet : comités d'habitants et conseils de quartier, budgets participatifs des villes latino-américaines, jurys citoyens allemands et espagnols, conférences de consensus scandinaves, etc. La démocratie participative se fonde sur la nécessaire participation citoyenne qui doit irriguer la démocratie afin de la rendre vivante et proche des préoccupations de chacun.
Dans la pratique, cela revient à donner plus souvent la parole aux citoyens, mais également à confier à cette parole un rôle plus important qu'une simple consultation qui n'engage pas les politiques (rôle d'évaluation, voire de décision). Outre les réunions de type consultatif, la démocratie participative peut donc se décliner à travers des outils de participation divers et complémentaires : référendums (notamment référendums d'initiative populaire), budgets participatifs, jurys-citoyens, etc.
». Source.

La Rochelle, en gare, le 12 septembre 2014. Photographie : Patricia Tutoy.

La Rochelle, en gare, le 12 septembre 2014. Photographie : Patricia Tutoy.

Retour à l'accueil