Paris, mercredi 30 octobre 2013 à l'heure du déjeuner (12h 30-14h) mais pendant les vacances scolaires.

Contre-réforme des retraites 2013, rassemblement unitaire interprofessionnel devant le Sénat.

300 militants des quatre organisations syndicales (C.G.T., F.O., F.S.U., SOLIDAIRES) appelant au rassemblement et des dizaines de citoyens non syndiqués. Présents aussi des étudiants militant à l'U.N.E.F., quelques membres d'Europe écologie-Les verts, des sénateurs du groupe C.R.C., Communiste Républicain et Citoyen, et des membres du Front de gauche-Parti de Gauche.

C.R.S. aussi, avec camions entre le Sénat et le rassemblement. Au cas où...

Donc, devant une telle mobilisation, surtout côté C.R.S., la question est : La lutte des classes a-t-elle du plomb dans l'aile ?

Non. On pense que le nombre fait la force. On a tort car « Ne doutons jamais qu'un petit groupe d'individus réfléchis et engagés puisse changer le monde » (Never doubt that a small group of thoughtful, committed citizens can change the world – Margaret Mead (1901-1978, anthropologue).

À l'heure où nous publions cet article, la lutte des classes se poursuit en Bretagne avec deux manifestations : la première à Quimper regroupant des salariés et des patrons d'entreprises, la seconde à Carhaix à l'appel des organisations syndicales C.G.T., F.S.U., Solidaires et C.N.T., et du Front de gauche. Il vaut mieux aller à Carhaix si on n'est pas patron d'une boîte qui ferme ou va fermer. Si on est salarié-e, on n'a rien à faire aux côtés des patrons qui n'hésitent jamais à exploiter celles et ceux qui bossent pour des salaires de misère. Bref.

La contre-réforme des retraites 2013 ne remporte pas la palme de la mobilisation car la retraite c'est demain ! On s'en préoccupe donc moins aujourd'hui car la bataille de l'emploi la supplante.

Paris, rassemblement contre la contre-réforme des retraites 2013, le 30 octobre 2013. Photographie : Patricia Tutoy.

Paris, rassemblement contre la contre-réforme des retraites 2013, le 30 octobre 2013. Photographie : Patricia Tutoy.

Annick Coupé, Union syndicale Solidaires, le 30 octobre 2013. Photographie : Patricia Tutoy.

Annick Coupé, Union syndicale Solidaires, le 30 octobre 2013. Photographie : Patricia Tutoy.

L'ami Jean-Claude Saget, le 30 octobre 2013. Photographie : Patricia Tutoy.

L'ami Jean-Claude Saget, le 30 octobre 2013. Photographie : Patricia Tutoy.

De gauche à droite : Eric Coquerel, Martine Billard et Danielle Simonnet (Parti de Gauche), le 30 octobre 2013. Photographie : Patricia Tutoy.

De gauche à droite : Eric Coquerel, Martine Billard et Danielle Simonnet (Parti de Gauche), le 30 octobre 2013. Photographie : Patricia Tutoy.

C.R.S. aussi, le 30 octobre 2013. Photographie : Patricia Tutoy.

C.R.S. aussi, le 30 octobre 2013. Photographie : Patricia Tutoy.

Retour à l'accueil