Jamais au bout du mystère

Qui manoeuvre les saisons

Ni de cette branche lépreuse

Qui regorge de feuillage

Ni de l'élan des fleurs

Ou l'essor des bourgeons

Ni de nos terres percluses

D'où naissent les moissons


Jamais au bout du secret

De l'écroulement des feuilles

Talonné par l'hiver acide

Ni des touffeurs de l'été

Après la fronde du printemps

Jamais de terme

Aux arcanes de la vie

Jamais de fin

À nos émerveillements !


Andrée Chedid (1920-2011), Émerveillements in Rythmes, 2002.

Feuilles de tilleul au soleil du matin, sur la Loire, le 12 mai 2013. Photographie : Patricia Tutoy.

Feuilles de tilleul au soleil du matin, sur la Loire, le 12 mai 2013. Photographie : Patricia Tutoy.

Retour à l'accueil